Eugénie Fauny

Bio

Eugénie Fauny est artiste plasticienne autodidacte. Elle vit et travaille dans le bassin grenoblois.

Née en 1974 à Saint-Lô, elle pratique plusieurs techniques dont l’Art Taping, une technique très personnelle. Ça consiste à s’exprimer avec du ruban adhésif. Depuis 1999, armée de son ruban scotch, elle arrache la peau de son papier glacé et fabrique des images d’icônes en tous genres, des êtres humains qui l’inspirent… Des images qu’elle reconstruit bande par bande sur le support. Cette technique de l’art taping avec le scotch est sauvage dans son mouvement sec et vif. C’est le mouvement précis d’arrachage et de reconstruction d’images qui l’a aidée à extérioriser ses maux durant des années suite de la révélation de préjudices physiques et moraux sur sa personne.

Depuis 2015 elle exerce une deuxième technique qu’elle nomme Le Digital Diversion. C’est pour elle une mise en lumière et un fort contraste haut en couleurs après le chaos. 

Eugénie Fauny travaille sur une nouvelle technique de création depuis le confinement, qui consiste à reproduire des images sur des partitions de musiques anciennes par le mode de transfert à chaud.

 

“Dès lors ou l’on est dans un processus de création la technique ne devient qu’un détail et une excuse pour s’exprimer. L’art se trouve partout pour celui qui a besoin de créer.”

Pour cette édition 2022 du projet Vénus, l’artiste Eugénie Fauny nous donne le droit d’utiliser l’image de son œuvre King Kong Girl dans le cadre des expositions d’Octobre rose.

Artworks