Bio

Artiste au parcours dense et accompli, le grenoblois Jas s’inscrit dans les cultures urbaines et lifestyle, et dévoile un travail personnel tout en finesse, aux aspirations noires et poétiques.

Ayant grandi dans des milieux artistiques et évoluant rapidement dans celui du skate, Jas réunira ses deux passions en travaillant pendant six ans en tant que directeur artistique pour Freestyler, alors premier magazine de skate en France dans les années 2000. Lorsque la revue s’arrête en 2006, Jas souhaite renforcer ses compétences pratiques, et travaille alors dans une imprimerie, ce qui lui permettra de découvrir les techniques de reproduction. C’est par ce biais qu’il fera une rencontre décisive : Martin Berger. Spécialisé dans le design mural d’intérieur de luxe, l’artiste grenoblois voit immédiatement le potentiel de Jas et est tout de suite intéressé par son profil atypique et l’embauche en tant qu’assistant peintre.

Ces huit années d’expérience lui permettront de développer son rapport à la matière, au mouvement et au relief, à travers la prise et le jeu à la lumière. Mais dans ces prestations haut de gamme, c’est surtout son perfectionnisme et son exigence artistique qui évolueront et viendront enrichir son travail de dessin personnel. En effet, le travail de Jas se situe aux antipodes de celui de Martin Berger : là où l’abstraction et la matière sont mis à l’honneur, Jas leur préfère un travail figuratif noir et blanc, guidé par son histoire et son besoin d’expression.

« Dessiner m’est plus simple que de parler : c’est instinctif, rapide, vrai et brut ».

Il s’approprie la réalité et la transforme en univers onirique. Ces scènes cathartiques oscillent entre représentations féminines, animales et naturelles, figures centrales dans son rapport à l’esthétisme. Réalisés sur différents supports et formats, mais toujours en noir et blanc, c’est dans cette opposition que Jas inscrit lumière et perfectionnisme, en nous faisant voyager entre féerie et psychédélisme.

Pour son premier engagement dans le Projet Vénus, Jas a réalisé l’œuvre L’aigle d’argent, d’après une photographie de Lorine prise par Thibault Lefébure.

 

 

https://www.artmajeur.com/fr/art-gallery/gallery/jaskowski/1761061

https://www.facebook.com/LesmondesdeJas/

Expos

Terminé
Exposition Vénus chez les commerçants de la galerie Grand Place à GrenobleGalerie Grand' Place 55 Grand Place, 38100 Grenoble 04 76 09 55 4501/10/2018 - 06/10/2018